sciio-3-fofo
Bienvenu sur la board !!

sciio-3-fofo

The success for all :) ...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 dm pour la fin de la semaine

Aller en bas 

dissert ou écriture d'invention ?
dissert
0%
 0% [ 0 ]
écriture d'invention
83%
 83% [ 5 ]
ni l'un ni l'autre, je suis un flemmard
17%
 17% [ 1 ]
les deux, je n'ai rien d'autre à foutre et je m'ennuie chez moi !
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
namor84
Fifre
Fifre
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 25
Localisation : cabrières

MessageSujet: dm pour la fin de la semaine   Dim 28 Mar 2010 - 6:00

Je voulais faire un sondage en interne : qui va faire le dm de français, si vous le faites que choisissez vous, le sujet d'invention ou la dissert ? La dissert est très ardue, on a quelques idées mais après ?
Et sinon quelles sont vos idées ... plans... remarques !
Revenir en haut Aller en bas
MomO-the-OnE
Modérateur - Board
Modérateur - Board
avatar

Messages : 373
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 25
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: dm pour la fin de la semaine   Dim 28 Mar 2010 - 10:50

Oula...Bonne question !!
Le problème pour moi surtout, c'est de m'y mettre !! Ce week-end, je n'ai pas trouvé le temps :/ Et c'est pas facile de s'encourager quand on sait que c'est facultatif ^^ Et je ne sais toujours pas que choisir :

Sujet d'invention : En 3e (je sais ça remonte déjà) j'avais déjà eu ce sujet, il s'agissait d'écrire "à la manière d'Anouilh dans Antigone" le prologue de la Thébaide...j'étais très inspiré et j'ai eu un 20/20 (le seul) !! Donc quand j'ai vu ce sujet, je me suis dis que ce serait un truc dans lequel je suis plutôt à l'aise. Maintenant...là, on parle de Rhinocéros, qui n'est pas tragédie classique comme la Thébaide, donc l'exercice est plus difficile ^^
Donc je ne sais pas encore si je prendrais ça ^^'

Dissertation : waw...le sujet est pas facile !!
Bon...désolé, faut que je parte dans un petit délire, pour comprendre un peu mieux Razz

Il faudrait déjà commencer par l'analyser, et peut être le reformuler...
2 idées dans l'énoncé : "le théâtre obéit à de nombreuses règles et contraintes" // "ce genre littéraire n'est qu'artifice."
Artifice ? C'est à dire ? 3 définitions tirées du Wiktionnaire :
# (Soutenu) Ce qui sert à déguiser, à tromper.
# (Vieilli) Art, habileté.
# (Pour les ouvrages de l’esprit) Moyen habile d'exprimer une pensée, une idée.
Que pouvons nous donc dire d'après l'énoncé ? Que les règles et contraintes qui cadrent le théâtre en font un genre habile, trompeur => ce n'est pas la réalité alors, c'est de l'illusion, du divertissement seulement ? Je le traduirais comme ça...
Une autre "définition" qui peut servir : ce qu'on appelle artifice de théâtre, ce sont tous les moyens utilisés en coulisse pour imiter le bruit du vent, de la foudre, etc...je ne dis pas qu'on peut faire un paragraphe à partir de ce terme, mais elle permet de faire émerger cette idée de FAUX qui sert au théâtre...

Le corpus nous offre 3 scènes d'exposition, mais il faut, je pense, ne pas rester à l'étude des SEULES scènes d'exposition : il faut se référer à des pièces dans leur globalité. Ainsi on peut déjà prolonger l'étude avec les Fourberies de Scapin, Antigone et le Caprice de Marianne. Le 1er, tout le monde connaît, le 2nd beaucoup l'ont étudié, le 3e, personnellement je n'ai jamais lu. Mais la scène d'exposition est déjà là pour donner des idées à citer...
Comment exploiter le corpus par rapport au sujet ?
Il faut faire à ce qui nous vient naturellement en lisant les textes les uns après les autres. En pensant "règles et contraintes", on peut penser que les Fourberies de Scapin a l'air bien orchestrée (scène d'expo : 2 personnages, dialogue, répliques qui jouent déjà sur le comique de langage, exclamations...). A l'inverse, on peut trouver le Prologue d'Antigone plus...naturel ? Oui, c'est ce que je dirais, aux premiers abords. Un personnage vient, et parle, il fait un long monologue, et présente tous les personnages, en accordant plus ou moins d'importance à chacun, et surtout, en se permettant de dévoiler déjà pas mal de l'intrigue (on peut dire que dans la tragédie classique, tout est joué d'avance...). Parmi ces textes, déjà, on peut différencier ceux qui ont l'air d'être très codifiés des autres, ceux qui semblent plus empreints de réalisme et ceux qui restent dans l'artifice...


Un Plan ?
Je dois encore y réfléchir. Je complèterais Wink

Vraiment pas facile Rolling Eyes Pour l'instant je pense plus pour l'écriture d'invention, mais ça reste à voir ^^

_________________
MomO, camarade et modérateur dévoué, au service de chacun et pour la réussite de tous Wink
Haha, tu es en train de zoomer sur ma signature, ça te plaît ? Et non désolé, rien de compromettant cette fois ci :p

Revenir en haut Aller en bas
Le-chasseur
Fifrelon
Fifrelon
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 23/02/2010
Age : 25
Localisation : Le thor

MessageSujet: Re: dm pour la fin de la semaine   Lun 29 Mar 2010 - 11:39

Moi je vais le rendre (évidamment ^^) ,Je pense choisir l'écriture d'invention car comme vous l'avez precisez plus haut la dissertation est vraiment ardue et je ne me voit pas la faire. De plus j'ai une préférence pour l'écriture d'inventions =)

Par contre j'ai une question :Pour quand est il ?
Revenir en haut Aller en bas
Minou
Le vieux sec
Le vieux sec
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 13/01/2010
Localisation : Ma maison...

MessageSujet: Re: dm pour la fin de la semaine   Lun 29 Mar 2010 - 12:01

J'aaiimme le sèx! Check mon frèèère!
Revenir en haut Aller en bas
Le-chasseur
Fifrelon
Fifrelon
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 23/02/2010
Age : 25
Localisation : Le thor

MessageSujet: Re: dm pour la fin de la semaine   Lun 29 Mar 2010 - 12:04

Check , vieux sec qui aime le Sex !! mais cela ne repond pas a ma question xD

au fait t'en ai ou avec cunegonde ?
Revenir en haut Aller en bas
namor84
Fifre
Fifre
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 25
Localisation : cabrières

MessageSujet: Re: dm pour la fin de la semaine   Lun 29 Mar 2010 - 12:16

fin de la semaine, au fait quelqu'un a un sujet en trop pour moi, si possib' pour demain !
Revenir en haut Aller en bas
Le-chasseur
Fifrelon
Fifrelon
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 23/02/2010
Age : 25
Localisation : Le thor

MessageSujet: Re: dm pour la fin de la semaine   Lun 29 Mar 2010 - 12:18

Si tu veut je pourrais te preter la premiere feuille car je sais ce qu'il y a a faire voir la deusieme si je trouve le prologe d'anouilh sur internet (ce qui est hautement probable) ^^
Revenir en haut Aller en bas
MomO-the-OnE
Modérateur - Board
Modérateur - Board
avatar

Messages : 373
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 25
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: dm pour la fin de la semaine   Lun 29 Mar 2010 - 12:24

Minou a écrit:
J'aaiimme le sèx! Check mon frèèère!


Check ! Minou, il n'y a pas de mal à ce que tu délires un peu, mais essaye quand même de rester un minimum dans le sujet, hein ? ^^' Parce que là, tu ne dis rien de sérieux, mais le sujet EST sérieux Razz

[mode moralisateur du dimanche : OFF]

Réponse pour le chasseur : La prof veut qu'on les rende avant les vacances, donc faut que tu le fasses pour jeudi Wink


Evènement spécial !! En avant première, chers amis, je vous offre A LIRE, le début de mon Prologue de Rhinocéros ! Ce n'est pas à copier, hein ? Mais vos remarques sont les bienvenues. Et surtout, si ça peut vous aider à vous inspirer, c'est très bien !! Smile

Prologue de Rhinocéros

Tous les personnages sont sur scène. C'est le décor de l'Acte I, la place du village, avec le café, l'épicerie, la petite rue. Le prologue se détache des autres et s'avance au devant de la scène.

LE PROLOGUE

Voilà. Nous sommes dimanche matin. La place du village est éclairée par un doux soleil de printemps. Le café et l'épicerie sont ouverts. Qui oserait se douter ce matin que l'humanité qui vit ici va disparaître très bientôt. Les barrissements annonciateur de la fin de l'homme ne se sont pas encore fait entendre. Seul le clocher de l'église retentit pour sonner les neuf heures. Rien d'autre. Personne ne sait pour le moment. Pourtant cette humanité là est vouée à s'éteindre, et à faire place à une autre vie. Une vie sauvage, un monde de fauves. Tous les individus, quels qu'ils soient, vont quitter tout ce qui leur est cher en tant qu'humain, puis leur peau deviendra cuir, cuir vert, leur voix deviendra rauque, grave, à leur front pointera une corne, ou deux, c'est selon; leurs sentiments, leurs états d'âme, leur joie, leur tristesse, comme leurs ambitions, leur individualisme, leur abnégation, leur amour-propre, s'échapperont. Ils deviendront rhinocéros...

L'épicière et son mari sont debout, immobiles, sous la devanture de leur magasin. Ils promènent leur regard sur la place, comme pour suivre de l'œil des passants invisibles. Car personne ne passe à cet instant. Pas un chat. Les autres sont assis, calmes, à la terrasse du café. Bérenger et Jean, les deux amis, sont assis à la première table.
Jean, c'est le mieux vêtu des deux. Le mieux coiffé. Le mieux chaussé. Le mieux assis. Le mieux « tout » - en apparence. Il a un costume marron qui lui taille parfaitement, une cravate rouge bien nouée. Pas une mèche de ses cheveux n'est mal placée. Il a le dos droit, le menton haut, l'air hautain. Il regarde par le haut son ami Bérenger, qui lui regarde le fond de son verre de pastis vide. Jean ne connaît rien de la modestie. Il est fier, très fier. Fier de faire comme tout le monde. Il est conformiste, car il pense que les normes régissent l'humain, et qu'il doit les respecter à la lettre. Il est fier de son intellect, de sa culture qu'il met en exergue dès que l'occasion se présente. Il est fier aussi d'être un employé modèle, qui accomplit avec cœur, avec détermination, chaque jour qui passe, son devoir d'employé, . Jean se sent supérieur. Non, Jean est supérieur. C'est pour cela qu'il se donne le droit de juger du regard son ami, la condescendance brille dans ses pupilles, une pointe de mépris même, là, tout au fond des yeux. Jean est pour lui-même, le plus pur modèle de l'homme. Tous se devraient d'être comme lui. Mais un jour, les hommes se métamorphoseront. Il ne le sait pas encore, mais ce qui était humain deviendra fauve, c'est inévitable. Et ce jour là, Jean se conformera. Car c'est cela être modèle. La norme, la raison de la majorité. Jean est calme. Il ne dit rien, là. Mais tant de choses pourraient sortir de sa bouche. Des reproches, surtout. Envers Bérenger, assis en face de lui. Il a tant de choses à lui dire, car l'autre est bien loin de ce modèle auquel tous devraient aspirer. Et cela, Jean ne peut le souffrir.
Bérenger ne s'est pas peigné ce matin. Son costume est mal repassé. Il n'a même pas de cravate, et son col est ouvert. Ses chaussures ne sont pas cirées, non plus. D'ailleurs, il essaye -mais ne parvient décidément pas- à les cacher, derrière un pied de table. Il sait qu'il ne ressemble pas à grand chose, et il sait que son ami le regarde avec un mépris certain. Alors, il baisse la tête, et fixe le fond de son verre vide. C'était de l'eau minérale. Il aurait préféré un pastis, mais Jean ne l'aurait jamais laissé boire de l'alcool devant lui. Bérenger porte sur lui les stigmates de l'alcool, de la fatigue, de la fête. Toute l'expression de son visage révèle qu'il a passé un samedi soir agité, et que son corps le lui fait déjà regretter amèrement. Mais Bérenger n'est pas le modèle de Jean . Il a un emploi, il travaille, il travaille même bien. Huit heures par jour, six jours par semaine. Mais il n'aime pas ça, il ne se fait pas, il ne s'y fait pas à la vie. Alors, à la fin de la semaine, difficile, éprouvante, il se détend, comme il peut, et tans pis si le dimanche en sera pour cause encore plus difficile, encore plus éprouvant, qu'une journée au bureau des Éditions de Droit du journal local. Bérenger vit comme cela. Il se fiche des normes. Il aimerait vivre mieux, mais ne sait pas trop comment s'y prendre. Il rêve peut être d'être comme son ami Jean, un véritable modèle, un homme supérieur, toujours bien habillé, présentable, toujours l'esprit vif, éclairé, lucide, dire non à l'alcool, repousser tous les vices. Mais Bérenger ne sera jamais comme Jean. Même lorsque l'occasion se présentera, à portée de main. Ils deviendront tous rhinocéros, tous. Jean se transformera aussi, il ira les rejoindre. Bérenger l'en empêchera, tant qu'il le peut, au nom de leur amitié. Mais la violence animale aura le dernier mot. Pour Jean, pas pour Bérenger. Bérenger ne cédera pas, jamais. Il ne le sait pas encore, là, assis, les bras ballants, le regard fixé bêtement sur le fond d'un verre, penaud, tête baissée. Pourtant, un jour viendra où il sera le dernier, le seul. Le représentant ultime de toute une espèce dont la suprématie aura basculé. A cet instant, il voudrait se faire disparaître, tant il a honte de sa propre personne. Mais à la fin, il sera au devant de la scène, vaillant, fier, légitime.
Ils seront tous rhinocéros, tous. Les collègues de Bérenger entre autres. Mlle Daisy, une jeune et jolie blonde, est assise à deux tables de celle de Bérenger. Elle est secrétaire des Éditions de Droit. Bérenger ne lui est pas insensible. Dudard, un autre collègue, assis à la même table que la demoiselle, ne l'est pas non plus. D'ailleurs, à ce moment précis, il la dévisage avec insistance, une insistance presque palpable. Mlle Daisy l'a senti, et elle s'est mis à rougir légèrement. Elle ne manifeste aucun intérêt particulier avec Dudard. Seul doit lui importer son travail, qu'elle s'efforce de bien faire, tout en restant gentille et polie envers ses confrères, mais lorsque certains l'agacent profondément, comme son chef, M. Papillon -encore un qui n'est pas insensible. Le chef des Éditions de Droit est à la même table. Entouré de ses collègues, on pourrait croire qu'il leur a gracieusement offert une pause bien méritée. Mais déjà M. Papillon semble dérangé de voir tout ses subordonnés désœuvrés. Il lui tarde certainement qu'ils retournent au travail. Le temps passe vite, s'il n'est pas sagement usé, il est vite perdu. M. Papillon a déjà regardé plusieurs fois sa montre, furtivement. Il fait mine de rien. Il discute avec Mme Bœuf, l'une de ses employées. Elle est à une table à côté, avec son mari. Elle est bien portante, Mme Boeuf. Une surcharge pondérale qui aiguise les mauvaises langues. Mais les humains se portent souvent facilement juges de leurs pairs, pour une raison ou pour un autre; souvent parce que telle ou telle différence chez certains les font remarquer, les mettent en avant, et ça dérange, ça dérange l'esprit humain, formaté, borné, normé, délimité, qui se force à juger pour exister et éviter que la différence ne vienne éclipser le « normal » confortable est rassurant dans lequel il s'est moulé. Qu'importe pour Mme Boeuf ? Fait-elle attention à cela. Elle aurait tort. Oui, elle aurait tort car, l'esprit humain n'a plus trop le temps de juger. Il va bientôt disparaître. L'esprit animal, l'instinct grégaire, la raison du groupe, vont éteindre les différences. Ils ne feront bientôt tous qu'un troupeau. Il faudrait lui dire à Mme Boeuf, qu'elle n'aura bientôt plus à se préoccuper de rien. Mais elle le saura en temps et en heure. Son mari, le bonhomme frêle au regard vitreux qui porte un chapeau melon, se transformera bien assez tôt. Et l'amour, et cette vertu qu'est la fidélité, pousseront Mme Boeuf à le suivre.

_________________
MomO, camarade et modérateur dévoué, au service de chacun et pour la réussite de tous Wink
Haha, tu es en train de zoomer sur ma signature, ça te plaît ? Et non désolé, rien de compromettant cette fois ci :p

Revenir en haut Aller en bas
Le-chasseur
Fifrelon
Fifrelon
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 23/02/2010
Age : 25
Localisation : Le thor

MessageSujet: Re: dm pour la fin de la semaine   Lun 29 Mar 2010 - 12:26

Début ? Moii je dirais que c'est ton prologue entier xD N'empeche il est exelent (parole de novice ^^)

cheers

EDIT momo :

Merci, mon cher chasseur ! Wink
En effet, il est déjà d'une longueur raisonnable, mais il n'est pas fini pour autant. Tant que j'ai de l'inspiration et que je n'ai pas présenté tous les personnages, je continue !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
namor84
Fifre
Fifre
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 25
Localisation : cabrières

MessageSujet: Re: dm pour la fin de la semaine   Lun 29 Mar 2010 - 13:29

ben maurizot chuis un poil déçu, non que j'aurais fait mieux mais je trouve que par rapport à ce que tu fais d'habitude ton style laisse une peu à désirer javascript:emoticonp('cyclops'), bon je vais pondre mon sujet et on verra ^^
Revenir en haut Aller en bas
MomO-the-OnE
Modérateur - Board
Modérateur - Board
avatar

Messages : 373
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 25
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: dm pour la fin de la semaine   Lun 29 Mar 2010 - 13:43

namor84 a écrit:
ben maurizot chuis un poil déçu, non que j'aurais fait mieux mais je trouve que par rapport à ce que tu fais d'habitude ton style laisse une peu à désirer javascript:emoticonp('cyclops'), bon je vais pondre mon sujet et on verra ^^

J'accepte la critique mais je me permet (qu'on en pense ce que l'on veut) de préciser quand même que je l'ai tapé sur l'ordi en...le temps de le taper en fait, parce que j'ai fais comme ça venait, instantanément, donc j'ai sûrement pas trop soigné (c'est même certain)...de toute façon c'est qu'un premier jet, certainement pas le rendu final. Par contre, je sais pas si tu peux comparer mon style ici, et dans une dissert' par exemple, parce que dans une dissert' on est beaucoup plus libre que là, car il faut un peu "imiter" pour le prologue :/


EDIT : En fait à la relecture, je me rend compte que ce n'est pas mon style qui se dégrade, enfin...ça dépend des points de vue. Mais c'est que je suis influencé par mes lectures, et là, je le modifie (syntaxe, formulation des phrases, ponctuation) assez brutalement, parfois volontairement. C'est peut être ce changement qui ne te plait pas.

_________________
MomO, camarade et modérateur dévoué, au service de chacun et pour la réussite de tous Wink
Haha, tu es en train de zoomer sur ma signature, ça te plaît ? Et non désolé, rien de compromettant cette fois ci :p

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dm pour la fin de la semaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
dm pour la fin de la semaine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» prière pour sauver les AMES DU PURGATOIRE en cette semaine s
» Une semaine de prison pour des menaces de mort
» Une belle pensée pour une belle fin de semaine
» je pars en stage ds 1 semaine, et suis pas prete
» 1 pierre differente pour chaque jour de la semaine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sciio-3-fofo :: Français-
Sauter vers: